eckstatic:

LOVE THIS!
wechoosetogotothemoon:

hello screenprint. 

eckstatic:

LOVE THIS!

wechoosetogotothemoon:

hello screenprint. 

from eckstatic
baconjelli:

aacero:

thetardis:

thedailywhat:

Web Comic of the Day: “Pop Corgis” by Caldwell Tanner (with help from  Kevin, Becca and Owen.)
Also: zOMG CORGIZZZ!!!1
[loldwell.]

We now declare the Dogtor to be a canon regeneration.

screaming

I want a Thorgi.

baconjelli:

aacero:

thetardis:

thedailywhat:

Web Comic of the Day:Pop Corgis” by Caldwell Tanner (with help from Kevin, Becca and Owen.)

Also: zOMG CORGIZZZ!!!1

[loldwell.]

We now declare the Dogtor to be a canon regeneration.

screaming

I want a Thorgi.

(Source: thedailywhat)

from lovesolucky
Les changements

Il y a forcément beaucoup de choses qui changent, à partir du moment où tu décides de devenir parents. Je ne pense pas spécifiquement aux choses du genre “devenir responsable”, “se coucher tôt” et “arrêter de boire” (enfin si, pendant 9 mois, mais peu importe).

Un des changement qui m’a le plus frappé ces derniers mois, est l’appréhension que j’ai des autres parents. Surtout ceux dans la rue. Parce que ceux que je connais (pas des masses), je n’ai pas spécialement changé d’avis sur eux. 

Bref, les gens dans la rue.
Y en a un paquet qui me font hurler quand je les vois. Sortir au soleil par 40° à Paris sans couvrir leur rejeton, blond de surcroit, qui ressemble à une écrevisse. Ceux qui sont encore dans les transports à 21h avec un gamin de 6 ans qui mange un cheesebuger, et que tu vois bien que son quotidien c’est plus ça que de se coucher après avoir eu une histoire. Ceux qui allument leur clope dans le bandeau direct, parce que ça abrite du vent. Oui, cela je les honnis toujours avec verve, parce que quand même.

Mais il y a les autres. Ceux que j’ai haïs, détesté, conspué, et que d’un coup, je me met à comprendre. Un peu.
Les mères avec les poussettes dans le bus. Comment faire autrement, si tu n’as pas de voiture ? Surtout quand on voit le peu de possibilités dans les autres transports en commun. (Le métro, ahah. Le taxi, ben heu, faut pouvoir). Alors bien sûr, déjà, on peut prendre des modèles de poussettes plus petits, ou mieux encore un système de portage. Mais quand ton rejeton commence à peser, je vois mal comment faire d’autre que le trolley à enfants. Donc, vaguement, je les comprends.  

Les parents dans les supermarchés. Enfin ceux là, ça dépend de la plage horaire. Y a des moments dans la journée, où tu dois bien faire tes courses. Et genre si on peut pas te le garder, parce que tu bosses la journée et que tu shoppes le soir, ben tes bien obligé de l’emmener avec toi. Aujourd’hui, je me dis que je me ferais livrer mes courses à domicile ou qu’on fera des courses à 1 seul pendant que l’autre garde le microbe. Dans la vraie vie, j’aurais ptêt tellement besoin de voir des gens que j’irais à la poste à 12h30 juste pour faire chier avec ma poussette 4x4. Ou pas. 

Les parents dépassés par les évènements. C’tun peu la même réaction que quand tu vois un mec qui n’a pas su dresser son chien. Quand tu vois un enfant hurler à la mort et faire de la merde, tu juges direct la capacité du parent. Mon angoisse? Finir pareil. Pas avoir su gérer. Me retrouver avec un enfant incontrôlable en public. Oui, celle-là, elle me fait super peur.

Le parent qui craque grave sur des trucs débiles. Soit honnête avec toi même consumériste, tu finiras par lui acheter de la merde et des zhu zhu pets e lieu et place des playmobils de tes rêves. J’ai beau le savoir, ça m’irrite la tronche.

Et puis surtout, celui qui fait des conneries grosses comme lui. Qui dit pas ce qu’il faut quand il faut, qui fait des bourdes éducatives, qui perd pied, qui saoule les gens à en parler tout le temps, qui s’énerve, qui est pas parfait, qui fait comme ses propres parents. Ouais. Ce qui fout sacrément les jetons, c’est de devenir un parent tout court.

gurafiku:

Japanese Poster: YCAM - tecpot. Furuya Takahiro. 2011

gurafiku:

Japanese Poster: YCAM - tecpot. Furuya Takahiro. 2011

from gurafiku
from never-made